VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Amicale des Pêcheurs d'Antioche Bienvenue sur notre site

3° Assises Nationales de la Plaisance et des Pêches de loisirs en mer.

La pêche en bateau et du bord

 

Rappelons que

Le poids économique de cette activité est de l’ordre de 2,5 milliards d’euros. (pêche).

Les prélèvements sur la ressource sont globalement de 1 à 3% ( un peu plus sur le Bar).

1 kg de poisson pêché = 150/200 euros de dépenses environ, injectées dans l’économie nationale, principalement sur les littoraux.

Pour les anglicistes voir le site : http://www.eaa-europe.org

Nos Fédé souhaite une charte pour une pêche de loisirs en mer

Qui soit durable - que les règles ne changent pas chaque année

Qui soit le fruit d’une concertation - une vingtaine de réunions ont été faites, puis plus rien. Nos différents ministres préfèrent nous ignorer, semble-t-il.

Pour le BAR - des mesures urgentes doivent être prises, mais pas sur n’importe quelles informations.

jusqu’à ce jour l’UE a fait tout et n’importe quoi.

Des mesures excessives et inadaptées ont été prises, avec pour cible la pêche de loisir. Les lobby des professionnels sont très présents.

Le 48° parallèle (Audierne) ; Est ce que le poisson connait cette limite ????

Il y avait un projet de déclaration obligatoire et volontaire des prises - il est tombé à l’eau pour l’instant - on peut comprendre que le suivi et le contrôle ne serait pas facile - de là à mettre un gendarme dans chaque port !!!!!!

la CE voudrait reprendre la main sur le sujet, mais

Les ministres de la pêche de l'UE ont finalement convenu d'une pêche de catch & Release (remise à l’eau) toute l'année dans les eaux du Nord, tandis que les pêcheurs (sud du 48°)de la baie de Gascogne seront autorisés à garder trois bars par jour (contre 5).

La nouvelle législation est entrer en vigueur le 1er janvier 2018.

Les ministres n’ont pas suivi l’avis de la Commission.

Nous souhaitons aussi que les périodes de fraie soient des périodes d’interdiction de toutes les pêches, et se, espèces par espèces.

Les espèces en difficulté doivent être réservé aux métiers de l’hameçon.

La FNPP propose

  • Un plan de gestion des espèces à moyen terme et plus de court terme
  • Un repos biologique
  • La protection des frayères ( voir l’accord du préfet pour autoriser le chalutage sur le plateau de Rochebonne…
  • Des tailles limites identiques pour toutes les pêches et toutes les zones
  • La déclaration des prises gratuite et obligatoire
  • Un quota mensuel pour les espèces en difficulté.

En Octobre on évoquait une limite de 20 bars par mois, 10 si le stock baisse encore.

Autres espèces en difficulté, appliquer les mêmes mesures.

  • Un cadre interministériel, (ce serait en cours LE COMITE FRANCE MARITIME ET LA CONFEDERATION DU NAUTISME ET DE LA PLAISANCE ANNONCENT LA CREATION D’UN CADRE INTERMINISTERIEL DEDIE AU NAUTISME ET A LA PLAISANCE Communiqué de presse – mardi 7 novembre 2017
  • La relance de la Confédération du nautisme et de la Plaisance, comme interlocuteur.
  • Les conseils maritime de façade et la présence des Fédé.
  • Une bande côtière étendue à 6 milles
  • Plus de pêche intensive dans cette bande - AUCUNE dérogation
  • Faire des récifs artificiels
  • Lutter contre le braconnage

IFREMER a vingt ans de retard. Et ne semble pas très favorable à la pêche de loisir.

Par ailleurs - Nos Fédé veulent que certains textes soient revus.

J’ai noté, mais ça allait très vite

Le marquage des maquereaux

Le décret sur les apparaux ??

l’Art R 921-84 qui nous lie à la pêche prof, sans aucune raison, si ce n’est à notre désavantage.

Le statut des gardes jurés qui les place souvent en situation de conflit d’intérêt.

Puis nous avons parlé du THON rouge

Les quotas sont à revaloriser, c’est en cours, la commission Internationale a pris une décision le 21/11 dernier.

Il faut continuer le suivi et le contrôle

Il faut appliquer les articles 15-16 et 17 de la PCP ( je n’ai pas trouvé de quoi ces articles parlent)

Il faut trouver un système de suivi moins lourd et plus adapté à la pêche de loisirs.

Si vous entendez parler de :

La PCP Politique Commune des Pêches de l’Union Européenne.

Le RMD Le Rendement Maximal Durable (RMD) parfois appelé Production Maximale Equilibré (PME) ou en anglais, Maximum Sustainable Yield ( MSY) est la plus grande quantité de biomasse que l’on peut extraire en moyenne et à long terme d’un stock halieutique dans les conditions environnementales existantes sans affecter le processus de reproduction (définition FAO).

Liens

HAUT